Le plus ancien de nos instruments

Dès la préhistoire, elle se retrouve partout dans le monde sous toutes sortes de formes. En septembre 2008, plusieurs morceaux d'une flûte datant du paléolithique supérieur (environ 35 000 ans) ont été découverts dans une grotte, dans le sud-ouest de l'Allemagne. Cette flûte avait été fabriquée dans un radius de vautour fauve et témoigne du fait que les tout premiers représentants de l'espèce Homo Sapiens jouaient déjà de la musique.

Généralement réservées à la danse, les flûtes gagnent progressivement les faveurs des musiciens de la cour. La flûte a été fabriquée sous beaucoup de formes et dans des tailles très diverses.

Le Gemshorn

Les gemshorns sont fabriqués à partir de cornes d'animaux.

Ils ont un son doux de flûte et non le son d'une trompette ou d'un cor contrairement à ce que l'on pense généralement.

On voit ici un gemshorn ténor et un alto fabriqués en corne de vache. Ils sont joués de la même manière qu'une flûte à bec, mais ils sont limités à une octave.

Deux gemshorns; ténor et alto

La FlÛte TraversiÈre

La flûte traversière arrive probablement en Europe par l'intermédiaire de Byzance.
Moins répandue que la flûte à bec, elle se joue en soufflant en direction de l'embouchure.

Cette flûte est faite d'après un modèle de la Renaissance.

La flûte traversière aujourd'hui utilisée en musique irlandaise dérive d'un petit nombre de modèles de flûtes anglaises de la première moitié du XIXe siècle. Les plus réputées sont les Rudall & Rose dans les années 1830-1840. Ces flûtes, généralement en ré, ont pour particularité par rapport à leurs contemporaines du reste de l'Europe, d'avoir des trous plus grands, qui ne permettent pas en général les altérations en fourches. Cette disposition, donne un son puissant et un peu rauque lorsqu'il est poussé, apprécié dans la technique traditionnelle.

La flûte traversière du XVIème siècle La flûte traversière du XVIème siècle

La FlÛte À Bec

La flûte à bec se joue en plaçant l'embouchure dans la bouche. Fabriquées en buis et ivoire, ces trois flûtes à bec sont des modèles typiques du XVIème siècle avec une perce large et un son plus fort que les instruments d'aujourd'hui.

Ici on voit une flûte soprano, une sopranino, et une petite exilent: une flûte fabriquée d'une seule pièce de bois, qui joue une octave plus haut que la flûte soprano.

Trois flûtes à bec de la Renaissance.

La FlÛte À Trois Trous

Cette petite flûte a seulement trois trous pour les notes et donc l'instrument est jouée avec la main gauche; la main droite est libre de jouer le rythme sur un petit tambour.

Cette flûte, de style anglais, est fabriquée en laiton.

Une flûte à trois trous en laiton